Sorties récentes en SFFF
couverture du livre

Effet de Réseau , de Martha Wells

Date de sortie : 24 septembre 2020

Editeur : Atalante - La Dentelle du Cygne

Résumé de l'éditeur :

"Dans la catégorie androïde, je suis une SecUnit séditieuse. Il y a beau temps que j’ai piraté mon module superviseur et j’ai pris goût au libre arbitre. Cela m’apparente-t-il au genre humain ? Beurk. Sûrement pas. Dans l’ensemble les humains sont des imbéciles répugnants dévorés par leurs émotions."
Mais on ne se refait pas. Ou bien si, justement. Et quand une mission d’exploration de ceux qui l’ont accueilli dans leur communauté tombe sous l’assaut d’un bâtiment hostile, AssaSynth n’hésite pas à payer de sa personne. À plus forte raison si la situation tourne à l’inextricable : un vaisseau qui-n’est-pas-son-ami (« ça n’a rien à voir avec les interactions humaines ») décérébré, des pirates contrôlés par un implant sauvage, un monde dévoyé qu’on s’arrache et jusqu’à une ado encombrante trop futée. Il faut protéger les uns (y compris d’eux-mêmes), rentrer dans le lard des autres. Et attention : se méfier des reliques aliens imprévisibles. Action.
Le roman Effet de réseau fait suite aux quatre novellas du "Journal d’un AssaSynth".

Quelques avis de blogs :

Mon avis :

Mais quel bonheur que ce livre, et plus globalement cette saga ! Franchement, je dois dire que j'adore.
Sur le fond, ça n'a l'air de pas grand chose. Pas de grand sense of wonder à la Baxter ou Watts, pas de grande théorie scientifique, pas non plus une anticipation particulièrement impressionnante de la société de demain. Bref, pas de la "grande" science fiction au sens où on pourrait l'entendre.
MAIS de la sacrément bonne science fiction quand même ! L'histoire traite en gros d'un androide, une sorte de robot à tuer dôté d'une conscience, qui s'est libéré de ses entraves, et qui se promène dans une galaxie ma foi bien dangereuse. Résultat : un regard acerbe sur sa société, une capacité assez folle à se retrouver au coeur de l'action, et une addiction aux séries qui ferait pâlir Netflix de jalousie. le style est efficace et, tout en traitant d'un robot tueur avec sérieux, le livre arrive à être drôle et attachant. Il m'arrive rarement de sourire en lisant un livre, même de SF, c'est souvent chose faite avec celui-ci.
Bref. J'avais déjà beaucoup apprécié les 4 premières novellas, et quand j'ai vu qu'il y avait un bouquin, je l'ai placé tout en haut de ma pile - pourtant longue en ce moment -. C'était un vrai plaisir à la lecture, et je ne peux conseiller à tout le monde de se lancer dans cet univers qui, avec le temps, s'étoffe progressivement et semble plein de promesses. J'ai vu que le prochain était déjà annoncé, avec le retour à une Novella : je le lirai avec plaisir, en remerciant l'éditeur qui fait quand même du sacrément bon boulot !
PS : oui, je suis enthousiaste, mais j'ai vraiment passé un bon moment, donc n'hésitez pas :)